Le LÉA étudie les processus de formation des dépôts archéologiques en répliquant, en milieu contrôlé, certaines activités de nos ancêtres (comme la fabrication d’outils en pierre taillée et leur utilisation). Ce type de recherche implique de se mettre, autant que nous le pouvons, dans la peau des anciens et des anciennes : il faut entrer en contact direct avec la matière première travaillée, répliquer leurs gestes...

Le LÉA comprend aussi un volet d'ethnoarchéologie et travaille avec des groupes culturels traditionnels. Ces échanges permettent d'une part, aux hommes, aux femmes et aux enfants de ces groupes culturels de reconnecter avec leur passé, et d'autre part, aux archéologues de mieux comprendre certains vestiges archéologiques. 

Grâce au LÉA, Les Primitifs testent le caractère optimal des techniques de survie primitive qu’ils enseignent et contribuent à préserver les savoirs traditionnels. Sans compter qu'il favorise la diffusion de la recherche, le LÉA vise la constitution d’une base de données principalement pour l’archéobotanique, la zooarchéologie et l’analyse lithique.

Surveillez de près nos activités!

0-1
1-1
1-2
1-3
1-4
1-5
1-6
1-7
1-8
1-9-0
1-9-1
1-9-2
1-9-3
1-9-4
1-9-5
1-9-6
1-9-7
1-9-8
1-9-9-0
1-9-9-1
1-9-9-2
1-9-9-3
1-9-9-4
1-9-9-5
cuisine01
shelter01
stone
01/27 
start stop bwd fwd